mardi 29 mai 2012

Anniversaire...

Je n'aime pas mon anniversaire !
Mélancolie, nostalgie, souvenirs...
Ma vie qui passe, les maux qui la jallonnent, les êtres chers qui ne sont plus là pour le fêter...
Mais là, ce fut très heureux !
Des SMS dès 6h27, des messages - merci à tous -, des appels et la visite-surprise, plus dicrète que celle de l'an dernier, de collègues/amis !
Que cela fait du bien de se sentir entouré !
Et puis 4 bouteilles - comme 40, enfin un peu plus - à 6...
Par contre, heureusement que le gateau ne fut pas placé dans le congélateur...
Âme sensible, abstenez-vous de lire...
Un gros chat sauvage - 60 cm sans la queue - a attaqué NOS chats ; mon personnel retrouva le chaton Honey/Miel dans sa gueule, apeuré. Neige la mère et les deux chiens attaquèrent, trio de choc, la bête féroce qui se réfugia en haut d'un palmier, tout comme Miel, terrorifié pendant des heures, que Moïse récupéra 3 heures plus tard en haut d'un manguier.
Après la poursuite de l'intrus par les premiers, le gardien et Moïse prient la suite, plutôt barbare ! A l'arc puis à la machette, le chat fut tué...
Il finit à la broche, puis au bouillon avec une bonne petite sauce tomate et du manioc : un régal d'après mon équipe - je n'ai pas participé au festin... - qui retrouvait en cette occasion et durant cette expédition son instinct tribal de chasseur !
...Et dans le congélateur, il reste la tête : Moïse la mangera aux petits oignons !

3 commentaires:

  1. Bon, ok, tout cela n'est qu'une plaisanterie ???? Rassure-moi vite!
    Je prends mon air qui te fait hurlerde rire
    "mais quelle horreur !!!"
    C

    RépondreSupprimer
  2. Les êtres chers qui ne sont plus là pour fêter ton anniversaire...
    Stop !
    C'est une réalité, la tienne. Mais considère aussi tous les autres êtres chers qui sont encore là, bien réels.Sur les photos, tu es entouré par des gens bienveillants, attentionnés.Sans parler de ceux, nombreux, qui en France ou ailleurs auraient aimé faire la fête avec toi. La vie, c'est ici et maintenant.Tu es tellement doué pour ça ...

    RépondreSupprimer
  3. je sais que c'est ma réalité, passée, mais elle revient parfois en plein visage...
    je sais que je suis entouré, je le sens !
    et pour le "mais quelle horreur", tu pourras le prononcer, car tout est vrai !

    RépondreSupprimer