jeudi 16 mai 2013

Mon achat de 4x4

C'est un beau projet qui aboutit, après 4 ans de résidence à Bangui. Des amis quittent la RCA et vendent leur véhicule : il s'agit d'un Mitsubishi Pajero 3.2 DID 165cv diesel, 5 portes, actuellement à 116 592 km, parfaitement entretenu et régulièrement révisé ! C'est le bas de gamme, sans électronique et gadget, donc sans trop de sources de panne !
Il a évidemment des antécédents : neuf mais vandalisé lors des émeutes de 2003, accidenté - accident de la route, tonneau -, incendié - circuit électrique refait -, mais il est toujours beau et puissant. C'est donc du costaud !
Toutes les participations (don, cadeaux, prêts...) sont encore les bienvenues.
Avec ce véhicule, je pourrai, pour ma cinquième année à Bangui, enfin circuler dans le pays, et le visiter de plus haut. Du 21/12/2012 au 12/01/2013, en prêt/test" - Simone et Philippe me l'ont prêté durant les congés - limité par les événements du moments, je peux tout de même jauger la "bête".
L'essai d'AUTO-Plus :
Que ceux qui pensent que les gros 4x4 turbo-diesels sont des veaux fassent un tour en Pajero 3.2 DI-D ! Mitsubishi a offert un moteur époustouflant à son Pajero, capable d'arracher les 2,2 tonnes sans peiner le moins du monde. Ce bloc de 165 ch autorise des performances élevées (170 km/h en pointe), tout en conservant une sobriété admirable pour ce type de gros 4x4. C'est en tout-terrain qu'il donne le meilleur de lui-même. Grâce à son couple important à bas régimes, le Pajero crapahute avec une facilité déconcertante. Le confort de roulage apparaît en toutes circonstances étonnant, tant le niveau sonore reste faible dans l'habitacle. Les amateurs de boîte automatique n'ont pas été oubliés et seront eux aussi comblés par cette mécanique.
Le Pajero 3.2 DI-D concilie des capacités hors-pistes et une tenue sur route de haut niveau...
Les moins : Prix d'achat.
Les plus : Consommation, parformances, niveau sonore
Les équipements :
ABS, accoudoir central avant, airbag conducteur, passager et latéraux avant, anti-démarrage, banquette fractionnable, boucliers ton carrosserie, climatisation mécanique, direction assistée, ordinateur de bord, radio/K7, volant réglable manuellement.
La fiche technique :
Prix du neuf de la version française équipée : 39700€, moteur : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, cylindrée : 3200 cm², puissance maxi : 165 ch à 3800 tr/mn, couple : 38,1 mkg à 2000 tr/mn, alimentation : diesel + turbo, transmission : 4x4, boite mécanique 5 vitesses, pneus : 265/70 R17, réservoir : 90 litres, coffre : 194/1894 dm3, poids : 2251 kg, L x l en mètre : 4,80 x 1,88, vitesse maximum : 170 km/h, 1000 m DA : 34s1, 80 à 120 km/h, 4è/5è : 9s7/13s8, consommation moyenne : 11,6 l/100
L'échelonnement des paiements :
* 26/10/2012 : paiement N°01.
* 14/11/2012 : paiement N°02.
* 14/12/2012 : paiement N°03.
* 21/12/2012 : prêt de Simone et Philippe pour un essai/test réel de 15 jours.
* 12/01/2013 : retour aux propriétaires actuels.
* 16/01/2013 : paiement N°04 - après l'essai concluant, je continue ! -.
* 08/02/2013 : paiement N°05.
* 08/03/2013 : paiement N°06.
* 17/04/2013 : paiement N°07 - participation paternelle -.
* 16/05/2013 : Suite aux événements, Philippe et Simone sont rentrés définitivement en France. On conclut la vente par courriels et, seul ici, je lance la procédure administrative pour faire le changement de propriétaire !
- Je récupère les clefs, les papiers et les livres techniques de mécanique.
- Je rends les plaques de la 306, chaque ressortissant français ne pouvant avoir qu'un seul véhicule immatriculé en vert.
- Le certificat de vente est envoyé signé par le vendeur et l'acheteur au service de l'Ambassade de France.
- L'Ambassade de France demande l'autorisation d'immatriculation en plaques vertes pour le 4x4 à mon nom au Ministère des Affaires Etrangères Centrafricain.
- Je change le certificat d'immatriculation et les plaques - si besoin -.
* Vu que le Ministère a été pillé, trois mois ne seront pas de trop pour aboutir !
La 306 retrouvera des plaques blanches.
Finie la vie de "pseudo-diplomate" pour elle...
Merci à vous, Simone et Philippe, merci pour tout ! Grâce à vous, en août, à mon retour, je roule enfin en 4x4 ! Je suis très heureux, mais vais-je pouvoir vraiment profiter de ce 4x4 tant désiré ?

2 commentaires: