mardi 27 août 2013

Dossiers banguissois

Dès mon arrivée, après une sieste bien méritée après le voyage long et fatigant, j'ai à faire :
Bilan des ventes effectuées par Moïse durant mes 3 mois d'absence : il a travaillé. La maison a commencé à se débarrasser du superficiel, le jardin aussi. 2 véhicules - protégés - sur 4 sont vendus. L'argent des premières ventes est bien là mais il repart vite dans les frais et dernières factures...
- Suite des ventes et dons : on essaie de se débarrasser de tout, surtout du 4x4 et de la moto que je ne veux pas "sacrifier".
- Clôture des dossiers : là encore, on sillonne la ville : Ambassade de France, LFCDG, Institut Pasteur, assurance, électricité, eau, amis, dons, visites de lieux et proches... Tout est long et fastidieux !
- Préparation du départ : contact avec un prestataire de déménagement, tri et remplissage de malles.
Avec cette excitation du départ, on oublie les coups de mitrailleuses et de canons qui continuent à tonner à quelques kilomètres et à effrayer la population, à tuer des Centrafricains... sans parler des sempiternelles coupures d'électricité, oubliées elles-aussi.
- Fin des préparatifs : les malles s'envolent et arriveront avant moi à destination, enfin ! La maison se vide difficilement, il ne reste que les valises à boucler.
Je conclus cette page de ma vie, certes à l'hôtel Ledger, mais surtout en faisant le tour des administrations pour résilier les contrats d'assurance, d'eau, d'électricité... Je suis rassuré : le coup d'état n'a rien jamais dans les délais, attentes et méandres de la bureaucratie centrafricaine ! Il m'aura fallu 7 signatures pour récupérer une caution de 25 850,00 FCFA, soit 39,81€ !
- Aube du départ : Reconstitution des valises au Ledger : il faut rééquilibrer la mienne et celles de Moïse... Et puis, confirmation attendue : nous serons récupérés à l'aéroport et menés à l'hôtel. Je suis donc bien attendu !

1 commentaire:

  1. Camping !!!
    Courage, une autre vie,une autre maison, un autre pays t'attendent toi et ton grand cœur qui te caractérise.
    Tu vas être très heureux, je le sens...
    C

    RépondreSupprimer