jeudi 29 août 2013

Evolution

Aux dernières rumeurs !
Le tarmac de l'aéroport aurait été dégagé la nuit dernière, mais les Banguissois y reviendraient encore plus nombreux : les appels à protestation et - dixit les médias et les réseaux sociaux - "désélékanisation populaire et pacifiste" porteraient leurs fruits.
Un avion-cargo aurait atterri ce matin - donc piste libre - et le vol commercial AF serait maintenu ce soir.
Un contingent de plusieurs centaines de légionnaires serait arrivé pour empêcher les intrusions et soutenir les militaires déjà en place.
Le vol RAM, le mien donc, serait prévu en fin de semaine ; au pire, les voyageurs intégreraient le vol de samedi, avec un avion adapté pour contenir les voyageurs de mercredi et de samedi.
Ce qui est sûr :
 Les gens ont été chassé à la bombe lacrymogène.
L'armée française ne réagit pas contre le peuple mais sécurise l'aéroport.
Consigne est donnée de revenir chaque jour, de plus en plus nombreux.
 L'évacuation et l'arrêt de l'envahissement des piste et tarmac ont eu lieu.
 Le face-à-face s'est déroulé sans violence.
 La population a discuté avec les militaires présents.
La population se réfugie aussi dans les hôpitaux, choquée et blessée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire